Qui êtes vous, M. le maire?

echarpe de maire

Photograph by Rama, Wikimedia Commons, Cc-by-sa-2.0-fr

 

Cela fait un moment que je n’ai pas écrit d’article, ce n’est pas que j’ai abandonnée la généalogie, au contraire, cet été, je suis allé dans plusieurs dépôts d’archives. Et entre la préparation puis le traitement des données, j’ai un peu laissé mon blog de coté. Toutes les données ne sont pas encore traitées, de nombreux documents notariés restent encore à transcrire et à exploiter. Mais cela va me donner plein d’idée d’articles.

Pour cette reprise, je vais vous parler d’un document que j’ai découvert aux archives de la Somme et qui concerne mon aïeul Guillaume Arsène Legris, mon sosa n°102.

Ayant découvert en parcourant l’état civil de Bacouel, que celui-ci a été maire, et après recherche sur Internet, j’ai trouvé sur ce site  qu’il en a été maire de 1831 à 1836. Aux archives, je trouve dans la sous-série 3M (je vous recommande de regarder le document des archives sur cette série, il y a quelques affiches sur les élections, et des listes d’élus du département). Les années 1831 à 1836 correspondent à la monarchie de juillet (voir p.52 du document précité)

Je demande alors le document sur les élections à  Bacouel pour cette période, le 3M270. Je récupère un gros dossier, et dans ce dossier je trouve entre autre

  • le déroulement des élections de 1831 avec un grand tableau qui donne la liste de tous les électeurs  (en tout 23), avec leur profession et savoir s’ils ont votés ou non.
  • Installation de Mr Legris Guillaume Arsène aux fonctions de maire de la commune de Bacouel en 1831 et 1834, certifiant qu’il avait fait “serment de fidélité au Roi des Français, obéissance à la Charte constitutionnelle et aux Lois du Royaume”.
  • Le résultat des élections, Guillaume a été élu avec 20 voix.
  • Le tirage au sort des conseillers municipaux en 1834.
  • Un état des recettes et de dépenses de l’église de Bacouel en 1835.

    Recettes

    Produit de la location des bancs 159
    Produit de la location des chaises 3
    Produit du tronc 22,35
    Produit de la rente des anciennes briques de l’église 18
    Produit d’un mariage fait dans l’église de Bacouel 5
    Plus quatre francs en caisse 4

    Total

    211,35

    Dépenses

    Pour supplément aux travaux de l’église 81
    Pour un encensoir 24
    Payer au Sr Wallet couvreur à Buyon pour différents travaux à la couverture de l’église 30
    Pour un cierge Pascal 4
    payé au magister pour Balais à l’église 1,50
    payé à Mr Legris pour huile la veille de noël 2,35
    payé au même pour le tournage du Lutrin 1
    Payé au maçon de Wailly pour chaux employé par le couvreur 1,45
    Payé pour cire 27
    Payé pour pannes de la grange 7,20
    Payé pour un collier à la grosse Cloche 3,50
    Payé à Mr Dèche Charpentier pour le bois du Lutrin 3,95
    Payé pour une corde à la grosse Cloche 7,20
    Payé pour Balais achetés pour l’église au mois de mars dernier 1
    Perte évalués à la somme de cinq francs par suite de mauvaises contestations de la part de plusieurs individus que l’on pourrait accuser, il me semble, de mauvaise foi 5
    Payé pour un petit balais de Crin à l’usage du sanctuaire 1
    Payé dernièrement pour cire 10

    Total

    211,40

Comme le fait remarquer le curé de Bacouel, les recettes couvrent les dépenses, malgré quelques individus de mauvaise foi.

  • Divers courriers de la mairie dont un sur une sombre histoire d’arbres coupées et vendus. J’y reviendrais dans un autre article.
sceau_bacouel

cachet de Bacouel, Archives de la Somme, Liasse 3M270

Mais ce qu’il y avait de plus intéressant, c’était un questionnaire que Guillaume a rempli lorsqu’il a été élu maire (voir la transcription ci-dessous). Alors que je me demandais comment il avait pu être à 26 ans directeur de la manufacture de Saleux, ayant un père charpentier, j’ai découvert qu’il avait été chef d’atelier à Tours puis à Rouen.

Voici la transcription de ce document:

Renseignements demandés à M. Legris nommé aux fonctions de Maire à Bacouel, Canton de Conty

1° Quel est votre nom? Legris
2° Quels sont vos prénoms? Guillaume Arsème
3° Quelles sont vos qualifications, professions ou fonctions actuelles? Manufacturier, filateur de coton
4° Quelle est la date de votre naissance? né à Belbeuf (Seine inférieure) le 29 Octobre 1793
5° Ou êtes-vous domicilié? a Bacouel depuis 10 ans
                       célibataire?
6° Etes-vous .. marié ?
veuf?
Oui
7° Combien avez-vous d’enfans? Quatre
8° Quelles ont été vos qualifications, professions ou fonctions, depuis votre entrée dans la société? de 1808 a 1814 Chef d’atelier à Tours (Indre et Loire)
de 1815 a 1819 id à Rouen
de 1819 a 1821 à Saleux (Somme) et depuis Mars 1821
marié à Bacouel
9° Quelle est votre fortune évaluée en revenus mille francs

 

Même si vos ancêtres n’ont pas été maires ou conseillers municipaux, ces documents peuvent vous servir pour savoir si il était suffisamment fortuné pour être électeur. A Bacouel en 1831, il n’y avait que 23 électeurs pour 184 habitants (13%) pour élire 10 conseillés municipaux.

 

Les élections en 1831 se sont passées différemment que celle d’aujourd’hui. Seriez vous intéressé pour en connaitre le déroulement?

Laissez votre avis dans les commentaires

 

 

Laisser un commentaire

Inscrivez vous pour recevoir mon guide gratuit sur les AD

je ne cederai, ni ne revendrai jamais votre email à quiconque