G comme Google Maps

Un article technique pour aujourd’hui afin de vous permettre d’ajouter facilement une carte à vos articles grâce à google maps.

Comment construire l’url de l’image?

D’abord une partie fixe qui référence google maps:  http://maps.googleapis.com/maps/api/staticmap?sensor=false

ensuite la taille de l’image &size=400×400  par exemple

puis le type de carte:  &maptype=roadmap

Les différents types de cartes sont:

  • roadmap: affichage par défaut, route schématisées.
  • satellite: photo satellite.
  • terrain: une image avec les reliefs de terrain et la végétation.
  • hybrid: à la fois image satellite et route schématisées

Et enfin l’emplacement: Vous avez deux façons de définir l’emplacement:

  • Par le centre de la carte et un facteur de zoom :  &center=Paris&zoom=10
  • Ou en définissant des marqueurs (au moins deux)

    Pour définir un marqueur, il faut en définir le couleur (en anglais), une lettre ou un chiffre qui sera afficher sur le marqueur et enfin son emplacement. Par exemple pour afficher un marqueur bleu à paris noté « 1″ :  &markers=color:blue%7Clabel:1%7Cparis  (le %7C est un séparateur)

Il y a aussi deux façons de définir un emplacement:

  • soir par ses coordonnées GPS (que vous pouvez récupérer avec le site web google maps) par exemple center=48.856614,2.352222 pour paris
  • ou par son adresse : center=paris

Ce qui nous donne si on veut afficher deux marqueurs, un rouge à Paris et un vert à Nancy :

http://maps.googleapis.com/maps/api/staticmap?sensor=false&size=400×400&maptype=roadmap
&markers=color:red%7Clabel:1%7Cparis
&markers=color:green%7Clabel:2%7Cnancy
Ensuite vous mettez cette url comme source de votre image et cela nous donne la carte suivante:

exemple de carte google maps
Si vous voulez consulter la documentation de google maps an anglais:   https://developers.google.com/maps/documentation/staticmaps

 

Une réponse à to “G comme Google Maps”

  • Elisabeth:

    G comme Grand-mère !
    J’ai connu les deux. La gentille, la méchante.
    J’en ai beaucoup voulu à « la méchante ». Mais grâce à la psychogénéalogie, j’ai mieux compris sa vie, ses épreuves, ses souffrances et j’ai pu transformer ce lien noir et négatif avec elle et tout ce qu’elle m’a transmis en lien plus léger.
    Quel apaisement cela a m’apporté.. et du même coup à ma famille actuelle aussi!

Laisser un commentaire

Inscrivez vous pour recevoir mon guide gratuit sur les AD

je ne cederai, ni ne revendrai jamais votre email à quiconque